Vie pratique

Les démarches à suivre pour changer de banque facilement

Rédigé par bienvenat

Il n’est pas évident de transférer votre argent d’une banque à l’autre. Les raisons sont multiples, mais les démarches ne semblent jamais simples. Pourtant, en suivant ce guide, vous vous apercevrez qu’il est tout à fait possible de faire ces démarches facilement.

Si vous effectuez les démarches vous-même

La première étape pour changer de banque est d’ouvrir votre nouveau compte, afin d’effectuer le transfert dans l’ordre. Une fois que cela est fait, il convient d’approvisionner les deux comptes, afin de ne pas se retrouver en découvert sur l’un ou sur l’autre en attendant que le changement soit totalement effectué. Faites un virement pour commencer le transfert de votre argent sur votre nouveau compte, sans pour autant vider l’ancien tout de suite.

Pour effectuer le passage effectif d’un compte à l’autre, envoyez votre nouveau RIB à tous les organismes concernés, en particulier ceux qui bénéficient d’un mandat de prélèvement automatique comme les compagnies de téléphonie, les opérateurs internet, les fournisseurs énergétiques… Consultez vos relevés et factures afin d’identifier toutes les sociétés concernées.

Veillez à ne pas clôturer l’ancien compte avant que toutes les sociétés aient bien pris en compte votre changement de banque, et que les opérations aient bien été transférées au nouveau compte. Il faut prévoir deux à trois mois pour que le changement de compte soit finalisé. N’oubliez pas les chèques, qui peuvent mettre du temps avant d’être encaissés. Ayez une liste des chèques émis et encore encaissables.

Enfin, il peut être judicieux de télécharger vos relevés électroniques. Une fois que vous aurez fini de changer de banque, votre compte sera clôturé et vous n’y aurez plus accès.

Si vous optez pour le mandat de mobilité bancaire

Depuis février 2017, vous pouvez donner à votre nouvelle banque un mandat de mobilité bancaire. Ce mandat lui permet de se charger à votre place de la majorité des démarches. Les données bancaires sont automatiquement transférées à la nouvelle banque. Celle-ci prend en charge ce service gratuitement. C’est elle qui s’occupe de prévenir tous les organismes de prélèvements de votre changement de RIB. C’est également elle qui veillera à la bonne clôture du compte dans l’ancienne banque.

Cependant, il faut noter que ce service gratuit ne concerne que les comptes courants des particuliers.

Le transfert des produits

Il convient d’effectuer un bilan de tous les produits que vous détenez dans votre ancienne banque. En effet, les démarches varient selon les produits. Certains peuvent être transférés. C’est le cas du livret jeune, du livret B et du LEP, qui peuvent être transférés gratuitement. Pour le PEL et le CEL en revanche, le transfert est payant (entre 40 et 100 €) et il faut que les deux banques soient d’accord. Enfin, sachez que l’opération de transfert peut prendre beaucoup de temps, aucun délai n’est prévu.

Les autres produits ne peuvent pas être transférés. Il faut les clôturer dans l’ancienne banque et ouvrir des nouveaux comptes dans la nouvelle. Une assurance-vie doit être clôturée, avec une perte des avantages du contrat. Le crédit pour sa part peut être également clôturé mais sous condition de rachat par la nouvelle banque, ce qui ne peut vous intéresser que si les taux d’intérêt ont baissé depuis. Tous les livrets d’épargne peuvent êtres clôturés, ainsi que le compte à terme.

Le livret A peut être fermé gratuitement, de même pour le Livret de Développement Durable.

Certaines banques proposent un remboursement total ou partiel du transfert des épargnes.

Cas particuliers

Un tuteur ou un curateur ne peut pas demander un changement de banque tout seul pour son protégé. Il lui faut demander préalablement l’autorisation au juge des tutelles.

Concernant l'auteur

bienvenat